Stacks Image 2011020
Stacks Image 2011042

"Larmes de la Terre" est une série d'œuvres d'Art Environnemental conçue et créée par Jeff Lubrano, artiste-plasticien qui partage sa vie entre son studio de design parisien et son atelier du Perche.

Il présente la première pièce de cette série dans le cadre majestueux de la Maison du Parc au Manoir de Courboyer, en partenariat avec le Parc naturel régional du Perche.

L'installation "Larmes" est présentée du 25 juin au 5 novembre 2017, en partenariat avec la radio Sweet FM.

Stacks Image 2011387
Stacks Image 2011458
Stacks Image 2011383

Les Larmes, c'est la Terre qui pleure.

Des blessures qu'on lui inflige, des maux qu'elle subit de la main de l'homme. Cette installation pointe du doigt la pollution engendrée par le non-recyclage des ficelles plastique des balles de foin, en même temps qu'elle sensibilise aux solutions qu'ensemble nous pouvons imaginer.

Du plastique dans nos campagnes

Les ficelles polypropylène font partie des déchets plastique qui finissent trop souvent brûlés ou enfouis, ce qui est inacceptable et incompatible avec un développement durable et le maintien de la qualité exceptionnelle de notre environnement dans le Perche.

Entièrement écoconçue par Jeff Lubrano dans une démarche environnementale exemplaire, la Larme est une structure en voile de lames de bambou d’Anduze recouverte de dix-huit kilomètres de ficelles de balles de foin apportées par les agriculteurs des GVA de l’Orne, avec pour objectif de sensibiliser le public à cette problématique d’excès de plastique.

Des solutions de recyclage existent

Depuis 2013, les agriculteurs, coopératives et négociants agricoles du Perche ss sont mobilisés pour organiser la collecte des ficelles de balles rondes.

L’éco-organisme A.D.I.Valor gère le recyclage au niveau national. 100% des ficelles collectées sont recyclées. Les plastiques recyclés sont utilisés pour la fabrication de ficelles ou des raccords pour l’irrigation. L’agriculture française est la seule à avoir mis au monde la collecte et le recyclage des ficelles plastiques.

Dans Le Perche, 30% des ficelles sont aujourd’hui collectées. Les GVA et la Chambre d’Agriculture de l’Orne sont mobilisés pour que chaque éleveur de département devienne «trieur-recycleur».

Ensemble mobilisons-nous, pour que cette Larme de peine devienne une larme de joie !

Stacks Image 2011466
Stacks Image 2011468
La Larme et le Manoir de Courboyer en contrebas.
L'artiste devant sa Larme (Photo Parc naturel régional du Perche)
Stacks Image 2011475
Stacks Image 2011478
Le transport de La Larme entre l'atelier et le Parc naturel régional du Perche, assuré par Frédéric Caget pour le compte des GVA de l'Orne.
Le plot d'information sur l'installation de la Larme.
Stacks Image 2011490
La Larme posée dans son paysage de la Maison du Parc à Perche-en-Nocé.
Stacks Image 2011497
La Larme est sous bonne garde des Percherons du parc. Détails des ficelles, de la plaque d'identification de l'œuvre, et une vue de l'intérieur de la Larme présentant les ficelles usagées avant traitement.
Stacks Image 2011505
Stacks Image 2011508
La Larme vue de dos.
Dans les entrailles de la Larme.
Fit My Video Tag
Stacks Image 2011571

Pour obtenir le Communiqué de Presse de l'installation Larmes au format PDF :

Communiqué de Presse
0

Pour accéder au dossier regroupant les photos de la Larme du Perche
(Photos libres de droits pour un usage rédactionnel. Crédits : © Studio Fertile)

LES PARTENAIRES DE L'INSTALLATION LARMES

Les partenaires soutiennent l'installation LARMES en apportant leur savoir-faire et leurs compétences dans la réalisation technique de l'œuvre.

L'éco-organisme Adivalor gère depuis 2013 le recyclage des déchets plastique au niveau national, avec la mise en place d'une filière de ramassage et de traitement des ficelles de polypropylène.

100% des ficelles collectées sont recyclées. Les plastiques recyclés sont utilisés ensuite pour la fabrication de ficelles ou des raccords pour l'irrigation.

L'agriculture française est la seule à avoir mis au monde la collecte et le recyclage des ficelles plastique. Dans le Perche, 30% des ficelles sont aujourd'hui collectées.

A.D.I.Valor soutient plusieurs projets pour mettre au point des procédés de recyclage qui n'existent pas à ce jour. Ces projets conduiront, très prochainement, à l'implantation en france de nouvelles unités industrielles de recyclage.

L'objectif en 2020 est d'atteindre un taux de collecte de 55% et de recycler plus de 90% des ficelles et filets collectés. La France est le seul pays au Monde à avoir mis en place une telle initiative.

Mais celle-ci ne sera jamais aussi forte que si chacun de nous, agriculteur, éleveur, responsable de centre équestre, cavalier, fait le geste de recycler ses ficelles et ses filets.

My Image

Les Groupes Vivre en Agriculture (GVA) sont des associations d’agriculteurs d'un même territoire qui s'unissent pour se donner ensemble les moyens d’adapter leurs exploitations aux évolutions de l'agriculture et de son contexte, et de bien vivre leur métier.

Les 14 GVA-GDA de l’Orne comptent plus de 500 adhérents, et apportent :

- Pour les AGRICULTEURS, du MIEUX-ETRE dans leur métier : lieux d’échanges, de liens entre agriculteurs, créateurs d’une identité professionnelle reconnue et assumée

- Pour les EXPLOITATIONS, une capacité à INNOVER et S’ADAPTER : information, formations, échanges techniques sur des sujets innovants

- Pour l’AGRICULTURE, une ECOUTE DES PREOCCUPATIONS DE TERRAIN : programmes d’activité des groupes locaux adaptés aux attentes des agriculteurs, relais des agriculteurs auprès des territoires

- Pour les TERRITOIRES, des PROJETS autour de l’agriculture : développement de dynamiques locales, création d’opportunités pour les exploitations, organisation de Rando-fermes pour favoriser des relations bienveillantes et positives entre agriculteurs et habitants...

Les GVA organisent la collecte départementale de Plastiques Agricoles Usagés qu'ils organisent avec l'appui de la Chambre d'Agriculture de l'Orne et en partenariat avec ADIVALOR et les distributeurs volontaires.

My Image

La Chambre d'Agriculture est une institution professionnelle à laquelle la loi confère un rôle consultatif auprès des pouvoirs publics.

Interlocutrice privilégiée des pouvoirs publics et des collectivités locales, la Chambre d'agriculture de l'Orne prend position dans toutes les grandes décisions qui concernent l'agriculture et le monde rural. Les assemblées élues, l'administration prennent régulièrement son avis, sur les sujets les plus divers.

Elle intervient également dans les commissions compétentes en matière d'aménagement foncier, urbanisme, affaires sanitaires et sociales, enseignement et recherche, tourisme et habitat rural, planification et organisation économique.

La Chambre d'Agriculture de l'Orne soutient le projet Larmes depuis le début, notamment sur la collecte des ficelles usagées et la mise en relation avec les GVA de l'Orne.

My Image

Déambulons est l'atelier des créations en bambou de Jean-Baptiste Dubois, distingué par un Janus du design 2016 de l'Institut Français du Design.

L'atelier est spécialisé dans le design d'espaces et la création de structures sur-mesures en bambou. De fabrication lyonnaise, utilisant uniquement des bambous d'origine française, ses créations aspirent à dessiner des lieux de vie esthétiques, conviviaux et uniques.

Jean-Baptiste a participé à la recherche et aux validations techniques nécessaires à la création de la structure porteuse en bambous, grâce à ses connaissances des propriétés et des techniques de cette plante, et sa maîtrise de l'art ancestral des assemblages.

My Image

Jeff Lubrano a surfé les 7 mers du globe et promené son skate autour du Monde. C'est la glisse qui lui a transmis la passion de la Nature et qui lui a enseigné l'humilité et le respect qui lui sont dus, faisant siens les mots de Francis Bacon : "On ne triomphe de la Nature qu'en lui obéissant."

Skate, surf, snow, parapente, chute libre, stand-up paddle, paddle board, speed riding, Snowscoot, Airboard, kite… Il collectionne les engins improbables et se passionne pour les nouvelles glisses en tentant chaque fois d'y repousser ses propres limites.

Plus jeune journaliste de France quand il lance en 1988 NOWAY skateboarding magazine, puis ANYWAY en 1991, B-SIDE puis CARAMBA!, il exerce aujourd'hui son métier de designer dans son Studio parisien de la rue Duret. Après avoir un temps dirigé la communication de Skyrock en France, celle de Veolia en Suisse, et accompagné la transition numérique du Groupe NRJ, il a chemin faisant contribué à créer des pépites comme 360 Communications, Capsule Productions ou Shaka l'Agence de la Glisse.

Désormais artiste, partageant sa vie entre Paris et le Perche, Jeff est un créatif sensible toujours en partance pour d'improbables aventures de glisse et d'intrépides escapades chez Dame Nature, avec toujours présent à l'esprit cette volonté de dépassement de soi (et non forcément des autres) qui figure dans l'ADN du surf et qui a forgé sa devise personnelle : "se dépasser, la seule course qui ne s'arrête jamais."

Stacks Image p2011344_n94

© Jeff Lubrano | Studio Fertile 2017